New York 12/6

 Voir plus de photos

5 novembre 2008 : le monde entier célèbre l’élection de Barack Obama. Un mois plus tard, balayée par un vent glacial, New York dévoile les facettes d’une Amérique simple et accessible. Les visages étrangers deviennent étrangement directs ou chaleureux, et des scènes de vie apparemment banales prennent des allures de tableaux vivants.

Tell someone a beautiful lie est un journal photographique lucide, 6 jours à hauteur de femmes et d’hommes, loin de la démesure d’une ville aux proportions et aux sensations apparemment inhumaines. Une ville de paradoxes où tout semble possible, le meilleur comme le pire, à la lisière du rêve américain et de la profonde désillusion.
De Brooklyn à China town, de Tribeca à Manhattan en passant par Harlem, Little Italy, le Queens et Coney Island, on découvre l’expression d’un espace urbain multiple à message, tour à tour réaliste voire noir, et soudain poétique à la lueur d’un espoir. Extraits.

Photos & montage © Virginie de Galzain, musique Guns of Brixton

.

ny001_virginiedegalzain

ny002_virginiedegalzain
ny003_virginiedegalzain

ny004_virginiedegalzain

ny005_virginiedegalzain

ny007_virginiedegalzain

ny046_virginiedegalzain

ny008_virginiedegalzain

ny009_virginiedegalzain

ny0010_virginiedegalzain


ny259-virginiedegalzain

ny0013_virginiedegalzain
nyc056_virginie de galzain

ny0014_virginiedegalzain

ny0015_virginiedegalzain

ny0016_virginiedegalzain
miracle_new york_exposition_tell someone a beautiful lie_photo_noir et blanc_argentique_virginie de galzain

ny404_virginie de galzain

ny0019_virginiedegalzain

ny0020_virginiedegalzain

ny0021_virginiedegalzain


* toutes les photographies présentes sur ce blog sont la propriété de l’auteur (© virginie de galzain). Pour toute reproduction, même partielle, pour toute cession de droits, pour une commande, merci de me contacter à l’adresse suivante : vdegalzain@gmail.com

5 réflexions sur “New York 12/6

  1. J’adore !! Je me retrouve dans ton style, ai le sentiment que j’aurai pu prendre ces photos.

    ouf.. heureusement que BSC Mag t’a pas reperée avant !!! ;-)

    j’imagine que Philippe pour le 50 mm ne voulait pas parler de distance mais de .. focale ;-)

    On devrait se forcer à tout photographier au 50 mm mais en plein format bien sûr

  2. Magnifique photos… la sensation de sentir l’instant comme si nous nous trouvions derrière l’appareil.

    Toutes mes félicatations, continuez comme ca, je suis dejas fan.

  3. Très belle photos d’art. Dommage qu’il faille toujours « passer commande » pour « saisir l’instant ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :