Droits humains : la Tchétchénie persiste et signe

Références et liens en fin d’article

Comme de nombreuses autres organisations de lutte pour le respect des droits humains en Tchétchénie, le Comité russe contre la torture (CAT) s’est vu contraint d’arrêter ses activités pour cause « d’agent de l’étranger contre le ministère de l’Intérieur ». Cette qualification établie par une « loi » de la Douma (2012) concerne notamment les structures dont une partie des fonds auraient une provenance à risque dont étrangère. Objectif : contrôler et empêcher toute forme de remise en question / revendication / critique / opposition / fédération contre le pouvoir en place.

Dans l’ombre du totalitarisme
Depuis la mise en place à la présidence de Ramzan Kadyrov en 2007, la Tchétchénie vit une nouvelle guerre, secrète celle-ci. Enlèvements, assassinats, emprisonnements arbitraires, surveillances rapprochées, destructions de locaux et d’habitats, tortures sont les menaces qui pèsent au quotidien sur toute personne civile ou morale dont les idées et/ou actions seraient considérées comme une menace pour le pays. Les femmes et les filles sont également victimes de façon chronique de la réduction de leurs droits dans leur vie de tous les jours.

Malgré les preuves apportées par les acteurs des ONG locales, quelques rares reportages, les alertes récurrentes de Human right watch, Amnesty international par exemple, sans oublier les menaces publiques du président à l’encontre de journalistes et défenseurs des droits de l’homme, les pressions internationales face à cette dictature sourde sont – apparemment – inexistantes.

Quelques exemples parmi tant d’autres
Tous les moyens sont bons pour mettre hors d’état de « nuire  » les opposants. Le dissident Rouslan Koutaev a été condamné et emprisonné pour détention de drogue avoir osé défier le pouvoir en célébrant la déportation tchétchène par Staline de février 1944. Boris Nemtsov, homme politique russe devenu opposant à Vladimir Poutine, a été assassiné en février 2015 alors qu’il travaillait sur un rapport attestant de la participation de la Russie aux combats dans le Donbass (Ukraine) : Putin. War, traduit depuis en français. Vladimir Kara-Murza, activiste et journaliste engagé dans la lutte contre la corruption et pour la démocratie a été victime d’une grave tentative d’empoisonnement en mai. Il est notamment coordinateur de l’organisation Open Russia, co-fondée par Mikhail Kodorkovky et réalisatrice d’un documentaire projeté quelques jours plus tôt : Family, sur les réalités du régime de Kadyrov. Et la journaliste indépendante Elena Milashina a de nouveau été menacée de mort.

Quant au Comité contre la Torture, ses locaux avaient été saccagés/détruits à plusieurs reprises avant sa fermeture forcée et ses membres – dont Igor Kaliapine son président – menacés de mort. L’ONG cherche désormais les moyens de poursuivre « légalement » au sens de « en adéquation avec les contraintes de la loi » son activité.

À SUIVRE, À VOIR, À LIRE :
– À propos du rapport Nemtsov : Putin. War www.theguardian.com/world/2015/may/12/boris-nemtsov-allies-release-report-on-russian-troops-in-ukraine
– Le rapport Nemtsov Putin. War / Poutine et la guerre en version française : http://russie-libertes.org/wp-content/uploads/2015/06/Putin_La_Guerre_68p.pdf grâce à l’association Russie libertés : http://russie-libertés.org
– Le site de Mikhail Khodorkovsky : www.khodorkovsky.com
– Le documentaire Family, sur le régime de Ramzan Kadyrov : www.youtube.com/watch?t=1490&v=krXLTNNeNZs
– Le documentaire Tchétchénie, une guerre sans trace, de Manon Loizeau www.youtube.com/watch?v=_sqbgweYr50
– Le photoreportage Goodbye my Chechenya, de Diana Markosian www.dianamarkosian.com/goodbyemychechnya et https://www.youtube.com/watch?t=82&v=iWzcZ9Xsjag

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :