Haïti : l’urgence permanente

Rien à dire si ce n’est agir comme on peut face à l’injuste et à l’insoutenable. Souvenons-nous aussi que, outre cette situation d’urgence extrême, Haïti est depuis des décennies dans une situation d’insécurité politique, humaine, alimentaire, sanitaire, écologique, économique absolue. Pays le plus pauvre d’Amérique, et parmi les trop nombreux plus pauvres du monde, il avait aussi été au cœur des médias lors des émeutes de la faim en 2008 – lesquelles, vite oubliées le calme suffisamment apparent revenu, n’avaient suscité que peu d’élans solidaires.

À VOIR : REPORTAGE  DE PEP BONET/NOOR IMAGES (2007)

Le monde se mobilise, et c’est tant mieux. Mais l’urgence demeure d’une actualité permanente partout dès lors qu’il y a des inégalités et des manques, y compris ici en France. N’attendons pas les catastrophes irréparables en tous genres pour être conscients concrètement. Car si les conditions de vie ne sont pas améliorées au quotidien, les populations, les individus seront toujours plus fragiles, plus démunis et dépendants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s