One dAy in TAnA.1

tanaB_virginie de galzain
One dAy in TAnA © Virginie de GALZAIN

Le temps d’un très court aller-retour à Madagascar, une image parmi quelques autres, prises trop vite à Tana, trop en surface, comme autant de flashs perturbés par une réelle perte de repères.

Ce qu’on perçoit à Tana – que je n’ai pas réussi à « prendre » cette fois car j’en ai trop vu en trop peu de temps, quelques heures au total – fait l’effet d’une bombe. Une multitude d’impacts violents qui vous surprennent, vous oppressent, et dépassent tout ce que l’on peut imaginer ou anticiper. L’impression dure de ne pas avoir le droit d’être là, d’être une intruse dans une île qui renferme tellement d’injustices et d’insupportable dans un écrin de nature malmené. Rien ne va de soi, tout est à apprendre. Et c’est précisément pour cela que j’étais venue.

Tana envoûte aussi malgré soi, parce qu’elle est différente et riche, entrelacement d’Histoire et d’histoires qui ont façonné des mondes pluriels dans la ville. Elle s’insinue en vous, tant la frontière entre l’humanité et l’inhumanité est ténue, et tant l’envie de la connaître, d’aller à la rencontre de l’Autre est indispensable. J’ai besoin d’y retourner pour avoir un regard plus juste, plus posé ou brut je ne sais pas, dès que possible.

Advertisements

One thought on “One dAy in TAnA.1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s