En attendant la suite…

L’image a un rôle fondamental dans un monde où nous sommes en permanence bombardés d’impacts visuels ; où l’information peut être sujette à des dérives de communication ou à des manipulations notamment dans des contextes politiques et de conflits où les photographes voient les accès bloqués par leur propre pays (le nôtre ne faisant pas exception) ; où le moindre déséquilibre a des conséquences sur la vie de chacun. Celui d’informer et de témoigner, de donner sens, de garder en vie.


Photographies et montage ©Virginie de Galzain

Œuvrer dans le sens de l’égalité des droits et du respect du vivant, tous les jours, partout et par tous : c’est encore possible.
Résister au verrouillage des esprits, aux peurs,  médiatisations et discours paralysants, à la restriction insidieuse des libertés : c’est fondamental !

..


Photographies et montage ©Virginie de Galzain
Le photoreportage Illettrisme : droit de savoirs est le deuxième volet d’un projet photographique indépendant que je mène depuis 2008. Son objectif : – mettre en avant une inégalité cachée, une réalité taboue aux causes multiples que l’on peut mesurer et résoudre à tout âge ; – valoriser les personnes concernées et celles qui les soutiennent et les accompagnent ; – casser les idées reçues, s’interroger sur la notion d’égalité des droits.
.

Photographies et montage ©Virginie de Galzain

Tell someone a beautiful lie est un journal photographique lucide, 6 jours à hauteur de femmes et d’hommes, loin de la démesure d’une ville aux proportions et aux sensations apparemment inhumaines. Une ville de paradoxes où tout semble possible, le meilleur comme le pire, à la lisière du rêve américain et de la profonde désillusion.